Les prochaines activités...  
 
 
12 décembre 2017
TDAH et médication : Ce qu’il faut savoir

• en savoir plus
 
9 janvier 2018
TDAH adulte : Stratégies aidantes au quotidien

• en savoir plus
 
6 février 2018
Sécurité internet et intimidation : Guide parental

• en savoir plus
 
 
 
 
 
Le hand spinner
Le hand spinner vraiment efficace?
 

Vendredi 19 mai 2017

(Le Soleil - Publié le 16 mai 2017 à 20h50 | Mis à jour le 17 mai 2017 à 07h16) – L’affirmation : «Les hand spinners peuvent réconforter et relaxer dans des situations stressantes. Ils peuvent aussi aider à se concentrer durant une réunion ennuyante», lit-on sur le site de la compagnie Addictive Fidget Toys, qui en vend. Un autre vendeur sur Amazon affirme que ses produits ont été «conçus pour combattre le stress, l’anxiété, le TDAH et l’autisme [ainsi que] vous aider à rester concentré!» Notons que ces vertus d’aide à la concentration sont aussi invoquées par bien d’autres, notamment des élèves et des parents qui protestent contre l’interdiction qui a frappé ces gadgets dans plusieurs écoles de la région ces dernières semaines. Mais est-ce que ça marche vraiment?

Les faits

Le principe de base sur lequel prétendent reposer ces «toupies de main» - c’est-à-dire s’occuper les mains pendant un travail intellectuel, que ce soit par une balle de stress, le dessin, etc. - a fait l’objet de quelques études. «Mais pas beaucoup», précise la spécialiste du TDAH de l’Université Laval Nancie Rouleau.

«Ce qu’il faut comprendre à la base de ça, explique-t-elle, c’est qu’on a tous une certaine capacité d’attention, et quand on en a moins à cause d’un TDAH, c’est plus difficile de se concentrer. Alors quand on demande à ces enfants-là d’accomplir une tâche scolaire, ils vont devoir mobiliser une grande partie de leur attention pour rester tranquilles, et il leur en restera moins pour la tâche.»

Quand ils peuvent manipuler un objet, ces enfants ont moins besoin de faire attention à ne pas bouger et sont donc capables de se concentrer davantage. «Il n’y a pas vraiment de travaux scientifiques qui ont prouvé ça de manière très solide, mais je trouve que cela a une certaine validité clinique», dit-elle.

Les quelques études qui se sont penchées sur cette question ont en commun d’être de faible qualité, notamment parce qu’elles portent sur de très petits groupes, habituellement atour de 40 personnes. Et la règle générale est que le fait de canaliser l’agitation sur un objet semble aider uniquement les enfants qui ont des problèmes d’attention. Par exemple, une étude parue en 2015 dans le Journal of Abnormal Child Psychology a trouvé que les enfants atteints de TDAH performaient environ 15 % mieux dans des tâches de «mémoire de travail» quand ils bougeaient plus, mais que c’était l’inverse (environ -10 %) pour les enfants qui n’avaient pas de déficit d’attention.


La popularité de ces «toupies de main» a explosé dans les écoles ces dernières semaines.


Toupies jamais testées

Maintenant, si le principe général semble avéré pour le TDAH, est-ce qu’il peut s’appliquer aux hand spinners qui causent tant d’émoi dans les écoles? En fait, ces «toupies» n’ont jamais été testées scientifiquement puisque, bien que leur invention remonte aux années 90, elles n’ont généré à peu près aucun intérêt jusqu’à il y a quelques mois à peine. Mais pour en avoir essayé au cours des derniers jours, Mme Rouleau doute fort que cela fonctionne.

Pour aider la concentration, les jouets comme les balles antistress doivent pouvoir être manipulés distraitement, sans demander d’attention particulière. Mais «ce n’est pas ce que j’ai vu avec le spinner, témoigne Mme Rouleau. Il faut vraiment le tenir entre ses doigts. Le plaisir vient de le regarder tourner. À la limite, pour l’anxiété, je pourrais comprendre, puisque ça fixe l’attention sur quelque chose. [...] Je ne dis pas que c’est nuisible, mais je suis mal à l’aise avec la publicité qu’on fait en disant aux parents que ça aide la concentration des enfants.»

Il existe de bien meilleures façons, bien mieux démontrées, d’améliorer la capacité d’attention des enfants, dit Mme Rouleau, notamment par la méditation - sur laquelle elle mène d’ailleurs des travaux de recherche. «Il y a beaucoup de preuves scientifiques sérieuses derrière ça. [...] Mais ça demande un effort de la part de l’enfant et des parents, et ce n’est pas toujours agréable.»

Verdict

Au mieux, on peut dire que ce n’est «pas prouvé». Au pire, c’est «probablement faux». Le principe d’aider la concentration en manipulant un jouet semble valable pour les enfants atteints de TDAH, mais pas pour les autres (donc la grande majorité). Et il est très loin d’être acquis que ce principe s’applique vraiment aux spinners.


Jean-François Cliche

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201705/16/01-5098660-le-ha-nd-spinner-vraiment-efficace.php
 
 
Voir plus de nouvelles
 
 
 
 

COPYRIGHT 2006 - 2017 | PANDA BLSO CA.